Mais des plasmas marins, pourquoi faire ?

Par Quintessense / 19 septembre 2019 / Articles / Pas de commentaire

Rééquilibrer les éléments nutritifs de nos cellules !

SYLVAIN LE COGUIC
DIRECTEUR GENERAL DU LABORATOIRE BIOTHALASSOL

Bonjour,

Vous dirigez BIOTHALASSOL depuis 21 ans, présentez-nous votre LABORATOIRE.
Le laboratoire BIOTHALASSOL est basé en Normandie depuis sa création en 1969, spécialiste des plasmas marins où nous bénéficions de lieux de prélèvements exceptionnels.

QU’EST-CE QU’UN PLASMA MARIN ?

C’est de l’eau de mer qui doit être prélevée dans des conditions spécifiques selon certains critères garantissant la qualité :
La profondeur, les conditions climatiques, les lieux de prélèvement, un ensemble d’éléments qui sont très importants.

QUEL EST L’INTERET DES PLASMAS MARINS ?

Les plasmas s’adressent à tout le monde, afin de répondre et corriger les carences de la vie moderne. La vie moderne qui engendre des problèmes de fatigues à la fois physique, intellectuelle, nerveuse, les études scientifiques sur les plasmas marins confirment l’intérêt de ceux-ci dans les cas de stress, anxiété, troubles de la mémoire, de la digestion et bien-sûr de l’équilibre cellulaire…

COMMENT PRELEVEZ-VOUS L’EAU DE MER ?

Chez BIOTHALASSOL, nous sommes un laboratoire français récoltant, nous possédons nos propres navires pour prélever l’eau de mer, les bateaux du laboratoire sortent régulièrement afin de garantir une fraîcheur à nos produits qui ne sont fabriqués qu’au fur et à mesure des besoins.
Ces critères répondent à un cahier des charges strict et à un process spécifique, c’est le procédé :
« Guy DUCHANGE », du nom du fondateur de notre laboratoire.

LE CHOIX DES LIEUX DE PRELEVEMENTS ONT-ILS UNE INCIDENCE, PRENEZ-VOUS EN COMPTE L’IMPORTANCE DES VORTEX NATURELS ?

Oui, bien sûr. Ces lieux sont très importants pour plusieurs facteurs :
à la fois sur le plan énergétique nous puisons notre eau de mer sur les amplitudes de marées les plus hautes d’Europe (amplitude qui peut atteindre 15 mètres) en Nord Bretagne là où toutes les études ont commencé sur les plasmas marins et où se produisent des vortex naturels très importants et une présence phytoplanctonique très forte.
Au-delà de cela nous choisissons le prélèvement en accord avec le calendrier lunaire afin d’optimiser l’influence astrale sur l’énergie de nos plasmas marins qui sont ensuite travaillés dans une approche biodynamique et holistique, un stockage respectueux de la qualité de nos matières premières qui permet d’offrir et restituer à nos consommateurs toute la vitalité et l’énergie originelle puisées au cœur de l’océan.

POURQUOI LE NORD BRETAGNE ?

Nous avons choisi ce site protégé car il est classé Natura 2000 par l’UNESCO depuis 2009
au large des Iles Chausey.
Nous puisons notre eau de mer, entre 20 et 25 mètres de profondeur, ensuite notre eau de mer est filtrée à froid dès son prélèvement puis bénéficie d’une micro filtration (0,22 microns) en série, afin de garantir la pureté optimale de nos plasmas sans traitement ionisant et non chauffé.

QUELLE EST LA DUREE DE L’INTERVENTION ?

Entre le moment où nous commençons le prélèvement au large, le transbordement à quai et l’arrivée au laboratoire par camion réfrigéré, il nous faut moins de cinq heures, ce qui est très important pour le maintien des qualités de l’eau de mer vivante et fraîche. Afin de préserver ses propriétés l’eau de mer est filtrée à froid, elle n’est ni chauffée, ni traitée par rayon gamma pour la conservation, c’est une filière courte à tout niveau sur le plan environnemental.

QUAND VOUS PARLEZ D’EAU DE MER TOTALE, DE PLASMA HYPERTONIQUE OU ISOTONIQUE QUELLE EST LA DIFFERENCE ENTRE TOUS ?

C’est un large chapitre ou nous constatons que tous les travaux scientifiques récents basés sur l’eau de mer débutent vers 1850, ils font état de la notion de similitude entre les minéraux et oligo-éléments de l’eau de mer et des liquides du corps humain. Je ne citerais pas toutes les études auxquelles nous pourrions faire référence, mais elles englobent à la fois les premiers travaux suisses, français, du docteur BUNDGE (1852), Claude BERNARD et les autres chercheurs français qui se sont succédés jusqu’à Guy DUCHANGE notre fondateur. Nous collaborons avec les scientifiques français et européens pour poursuivre nos travaux.

Les plasmas marins agissent sur l’ensemble des liquides intra et extracellulaires : dans la répartition, 45 % des liquides sont extra-cellulaires alors que 55 % sont intra-cellulaires. La force des plasmas marins hyper et iso est de se compléter ainsi agir sur l’homéostasie, ce facteur d’équilibre général de la santé, cela rejoint les mécanismes biologiques de la division cellulaire en agissant sur les structures régulatrices du processus eucaryotes (épigénétique).

– Tous les nutriments présents naturellement dans l’eau de mer assurent un grand nombre de réactions métaboliques et enzymatiques.

– LE PLASMA HYPERTONIQUE

Représente l’eau de mer intégrale, sa concentration en minéraux et oligo-éléments est de 35 à 36 grammes par litre. L’HYPERTONIQUE a une action thérapeutique de détoxification cellulaire : par sa forte concentration en minéraux il opère une double action : la première procède à une pression sur la membrane cellulaire qui permet l’expulsion de toxines et polluants vers le liquide extracellulaire et ensuite il transfert ces toxines vers les voies métaboliques d’éliminations ou les émonctoires. (La concentration du sodium limite son usage).

– LE PLASMA ISOTONIQUE

(9 grammes de minéraux et oligo-éléments par litre) est obtenu par une dilution de l’eau de mer intégrale avec de l’eau de source (eau de source peu minéralisée) afin d’obtenir une concentration qui correspond à la concentration physiologique identique des liquides du corps humain. Le plasma isotonique « 1 volume d’eau de mer hypertonique (36g) dilué avec 3 volumes d’eau de source » est un plasma physiologique, il favorise le renouvellement de l’ensemble des liquides du corps tels que le sang, la lymphe, les liquides extracellulaires, le liquide céphalo-rachidien.
L’ISOTONIQUE favorise l’hydratation de nos tissus et du milieu extracellulaire, améliore les échanges cellulaires et rééquilibre tous les liquides qui circulent dans notre organisme.

UNE CONCLUSION

La force de BIOTHALASSOL, est de proposer à ses consommateurs une large gamme de plasmas marins dont la finalité est de réorganiser l’équilibre intra et extracellulaire, par les éléments nutritifs de l’eau de mer sous forme et concentrations différentes par un laboratoire français qui assure une traçabilité totale et contrôle l’ensemble de sa filière pour vous apporter des plasmas marins sources d’énergie à l’état pur qui respecte la physiologie humaine.

Propos recueillis par 

BARBARA CEZANNE – LE GALLOY

Biothalassol – Laboratoire de Biologie Marine


Laisser un commentaire