Anna MIASSEDOVA, Chi Neï Tsang

Par Quintessense / 30 août 2018 / Articles / Pas de commentaire

Praticienne diplômée en Chi Neï Tsang, Qi Gong & Yi King, Anna Miassedova nous parle de son parcours et de sa pratique …

Si vous deviez résumer votre pratique en 3 mots.
En massant le ventre, nous stimulons d’après les Chinois notre « deuxième cerveau ». En effet, nos intestins comportent un système de neurones avec des neurotransmetteurs identiques à ceux du cerveau. Le massage du ventre aide à se recentrer sur le moment présent, se reconnecter avec soi-même. Le ventre est le réceptacle de toutes nos anxiétés, stress et émotions – le massage du ventre (le Chi Neï Tsang) favorise grandement la relaxation et le lâcher prise. Au niveau purement physiologique tous les systèmes vitaux du corps sont favorisés : les intestins, le système circulatoire, nerveux, ainsi que les principaux organes vitaux, que nous libérons de tension.

Quel est le but de votre pratique ?
Le ventre est le centre de notre être. On sent la vie avec son ventre. Les sensations de douleur, de tension, de « mal être » dans son ventre sont les demandes d’aide les plus fréquentes. Quand le ventre va – tout va.

Quelles sont les demandes récurrentes ?
Libérer et revitaliser le ventre.

Quel est votre parcours ?
Je suis née à Moscou. D’abord diplômée d’une des plus prestigieuses écoles de théâtre et de cinéma, je découvre les pratiques taoïstes il y a 20 ans et décide de m’y consacrer en suivant des instructeurs tels que Mantak Chia et Juan Li à travers le monde. Enthousiaste de ces merveilleuses pratiques, en 2003, je commence à partager mon expérience en tant qu’enseignante de Qi Gong et à proposer également les soins taoïstes tels que le Chi Neï Tsang (massage du ventre) et les consultations en Yi King.

Une citation qui vous caractérise ?
Si l’existence a été si merveilleuse aujourd’hui, faites-lui confiance :
demain elle sera encore plus belle et plus merveilleuse.

Une qualité qui vous définit ?
L’attention à l’autre.

 


Laisser un commentaire